Facebook Twitter
cardtivity.com

Erreurs De L'entité Commerciale - Conduite Criminelle Et Indépendance

Posté le Décembre 12, 2023 par Michael Smith

À l'ère de l'information, la plupart des petites entreprises comprennent qu'elles souhaitent la protection fournie par une société ou une société à responsabilité limitée. Une telle protection, cependant, pourrait être perdue par certaines actions.

Action criminelle

La création d'une entité de petite entreprise ne protège qu'une petite entreprise et les actionnaires de la responsabilité civile. La responsabilité civile provient d'un corpus d'État et de loi fédérale qui permet une indemnisation pour des torts présumés. Ces torts peuvent survenir par négligence, violation contractuelle, etc. Si une entité est disponible civilement responsable, elle doit verser une indemnisation, mais aucune peine de prison n'est impliquée.

Ni une société, une société à responsabilité limitée ni aucune entité ne protégera personne de la responsabilité pénale. Les affirmations contraires publiées sur divers sites Internet sont tout simplement erronées. Un individu formant une société en tête pour un programme de Ponzi ou une arnaque pour frauder les consommateurs ne recevra probablement aucune protection contre les poursuites pénales. Pour ceux qui ont des doutes avec ce problème, pensez simplement aux récentes condamnations pénales des dirigeants du Tyco et d'Enron.

Debout

Les sociétés et les sociétés à responsabilité limitée seraient "se séparer" de leurs investisseurs à des fins juridiques. Essentiellement, les deux entités seraient des «personnes» sous la loi. Cette fiction juridique est, il va sans dire, ce qui donne lieu à la composante de protection des actifs des deux entités. Malheureusement, de nombreuses petites entreprises ne comprennent guère cette distinction et perdent la protection des actifs une fois la plus nécessaire.

Pour suivre les grandes choses de la protection des actifs sur une entité de petite entreprise, vous devez le traiter étant une partie indépendante. Par exemple, vous ne «possédez pas» une entreprise. De telles déclarations reviendront pour vous hanter chaque fois qu'un avocat d'un demandeur les présentera devant le tribunal tout en faisant valoir que l'entité est vraiment une imposture. Afin d'éviter ce problème, il est possible de simplement dire que vous êtes le président de l'entité commerciale ou n'importe quelle position que vous possédez.

En clôture

Former une entité de petite entreprise est vraiment une étape nécessaire pour certaines petites entreprises. Une fois l'entité formée, assurez-vous de suivre les procédures formelles requises pour maintenir la protection des actifs.